Je bent hier:

U bent hier

Bednet - Français

Le droit à l'enseignement, même en cas de maladie

Cela semble l’évidence même. Lorsqu’un enfant doit manquer l’école pendant une longue période à cause d’un problème médical, il doit tout de même pouvoir suivre les cours et préserver le réseau social de sa classe. Depuis 25 ans déjà, le droit à l’enseignement fait partie de la Convention internationale des Droits de l’enfant. Si Bednet s’occupe depuis 2006 de mettre en œuvre concrètement ce droit fondamental, ce n’est qu’au 1er septembre 2015 que le SIO (Synchroon Internetonderwijs ‒ l’Enseignement Synchrone par Internet) a été reconnu et complètement intégré dans le système scolaire de la Communauté flamande. Désormais, les enfants malades de longue durée peuvent de plein droit bénéficier de l’enseignement synchrone par internet.

 

Le droit à l'enseignement, même en cas de maladie

Un clic et l’enfant est connecté avec sa classe

Bednet permet aux enfants et aux jeunes malades ou absents à la suite d’une opération, d’un accident grave ou d’une grossesse de suivre les cours de leur classe par internet depuis l’hôpital ou leur domicile. Ce que le Décret de l’Enseignement définit comme l’Enseignement Synchrone par Internet. Ce service est accessible aux enfants et aux jeunes de 5 à 18 ans, en Flandre et à Bruxelles. Pendant l’ensemble du traitement et de la convalescence, le matériel et le soutien sont entièrement gratuits, pour l’école comme pour la famille. Bednet demande toujours l’accord préalable de tous les intervenants : l’enfant, les parents, l’école, l’hôpital ainsi que les autres organisations telles que Enseignement Temporaire à Domicile (TOAH), les bénévoles de School & Ziekzijn et les écoles hospitalières.

Avantages

D’une part, Bednet s’efforce d’éviter que les enfants ne prennent du retard ou ne décrochent en leur proposant des cours sur mesure. 9 élèves sur 10 peuvent reprendre leurs études après une longue absence et sans devoir recommencer l’année.

D’autre part Bednet empêche que le réseau social de l’enfant ne soit perturbé en mettant à la disposition de l’enfant et de son école les moyens informatiques nécessaires pour qu’il ou elle reste en contact régulier avec ses camarades. Ce système crée ainsi une chaîne de solidarité autour de l’enfant et de sa maladie. L’enfant ou le jeune est un « cyberélève » mais aussi un élève à part entière. Pendant un temps, il ou elle peut se sentir « élève » et non « malade ». Cette activité a une influence incontestablement positive sur le moral des enfants, ce qui améliore la qualité de la prise en charge de leur maladie.

Et dans la pratique?

Bednet met à la disposition de l’enfant un ordinateur portable et le connecte par webcam avec sa classe où un autre ordinateur est installé ainsi qu’une webcam et une caméra. Les élèves et le professeur peuvent entendre l’enfant malade et le voir sur l’écran au fond du local. De son côté, l’élève malade peut voir sa classe, suivre les cours, zoomer sur le tableau et parler avec ses copains de classe via la webcam et la caméra. Les sessions de connexion entre l’enfant et sa classe ne sont pas enregistrées. On utilise un système de type Skype très facilement utilisable par l’élève, qui participe d’une façon active au cours, répond aux questions, reçoit et renvoie des documents et prend part au travail en groupe. Un clic… et le voilà « en cours ».

Bednet travaille avec des collaborateurs régionaux répartis par province, qui suivent les enfants et communiquent avec les parents, l’hôpital et l’école. Ils préparent et développent les projets et prennent soin de l’organisation pratique. Des techniciens chargés exclusivement des connexions Bednet (et Take Off) se rendent à domicile tout au long du parcours afin d’épauler les enfants malades et les professeurs et garantir une connexion permanente.

Bednet en chiffres

  • 37 élèves ont été accompagnés pendant la première année scolaire de Bednet (2007-2008).
  • Pendant l’année 2015-2016, 335 enfants ont eu accès à Bednet, et cette année 511.
  • Depuis le début de Bednet, le nombre d’enfants et de jeunes qui ont fait appel à l’Enseignement Synchrone par internet s’élève à 1.593. Il s’agit d’enfants scolarisés dans 1.111 établissements flamands.
  • 1 école néerlandophone sur 5 été connectée par l’intermédiaire de Bednet avec un ou plusieurs élèves atteints d’une maladie grave afin qu’ils puissent rester en contact avec leur classe.
  • Les enfants et les jeunes concernés vivent partout en Flandre et à Bruxelles.
  • 69% d’entre eux suivent l’enseignement secondaire.
  • 55% des jeunes utilisent Bednet pendant 7 à 10 mois.
  • 26% des jeunes utilisateurs sont atteints d’un cancer.

L’avenir

Bednet a été chargé par le gouvernement flamand de réaliser l’accès à l’Enseignement synchrone par Internet pour chaque enfant malade. L’objectif de notre association est donc de faire en sorte que dorénavant tous les enfants atteints de longues maladies puissent poursuivre une scolarité normale pendant leur traitement et leur convalescence. Bednet bénéficie du partenariat financier et/ou logistique du Gouvernement flamand, mais aussi de partenaires structuraux et de particuliers. Ce soutien est vraiment indispensable afin garantir à un maximum d’élèves et d’écoles un service complet et gratuit.

Quelques réactions

  • Je suis un élève comme les autres, qui participe comme les autres, je lève la main, je pose des questions. Oui, un cyberélève, mais un élève à part entière. (Louis, Bednetter)
  • Je viens de passer une année scolaire difficile parce que je ne pouvais pas aller en classe à cause de ma maladie de Lyme. Grâce à Bednet, j’ai pu mettre à jour mes cours et j’ai réussi mes examens.Grand merci (Bednetter Aisha)
  • Grâce à votre organisation, nous nous savons en quelque sorte « portés », et nous pouvons mieux concentrer notre attention sur les soins médicaux de notre fillette. Grand merci ! (maman de Julie)
  • Lorsque Mathias pouvait suivre les cours, il revivait. Ces moments sont vraiment très précieux et d’une valeur inestimable. (Shana, institutrice)
  • Le meilleur moment, c’est quand j’ai pu facilement suivre les cours par Bednet. Suite à cela, j'ai obtenu mon certificat A. (Sam, Bednetter)

 

BEDNET asbl - Bondgenotenlaan 134 boîte 4 - 3000 LEUVEN
016 20 40 45 – www.bednet.be info@bednet.be

Els Janssens, directeur, 04733 77 69 82, els.janssens@bednet.be